photo Responsabiliser les consommateurs : une utopie ?

Responsabiliser les consommateurs : une utopie ?


Responsabiliser les consommateurs : une utopie ?

Il est vrai que les vieilles habitudes ont la vie dure, surtout dans le domaine de l'énergie. Beaucoup préfèrent consommer des produits issus d'une chaîne de production polluante plutôt que de choisir des solutions plus écologiques. Toutefois, la donne commence à changer grâce aux actions des autorités compétentes et des professionnels comme André-Jacques Auberton-Hervé. Ce dernier responsabilise les consommateurs dans le secteur des énergies nouvelles à travers sa société 4A Consulting & Engineering. Avec son autre entreprise Soitec, il contribue à créer un monde meilleur grâce au traitement du silicium qui permet de consommer moins d'énergie électrique.

Comment responsabiliser les consommateurs ?

Les professionnels du secteur de l'innovation et des énergies renouvelables, tels que André-Jacques Auberton-Hervé avec ses sociétés 4A Consulting & Engineering et Soitec, ne cessent d'avancer des solutions pour que le plus grand nombre consomme des produits écologiques. Certes, les sensibilisations à travers les médias (télévision, radio, internet) portent leurs fruits mais cela est loin d'être suffisant. De gros efforts sont encore à fournir pour responsabiliser les consommateurs, mais cela ne relève pas d'une utopie.

La responsabilisation des personnes commence par l'appréhension des enjeux environnementaux des produits de consommation courante. Il s'agit de leur faire comprendre les effets néfastes des modes de consommations actuels sur l'environnement et le climat. Parallèlement, il convient de leur proposer les meilleures alternatives pour qu'elles ne soient pas désorientées par des solutions qui ne répondent pas à leurs attentes. Responsabiliser les consommateurs prend donc du temps mais ce n'est pas irréalisable.

Choisir un mode de consommation plus propre

Une personne qui est consciente des enjeux importants de ses habitudes de consommation choisira des solutions plus propres. Elle roulera dans une voiture électrique qui n'émet pas de CO2. Elle privilégiera les panneaux solaires pour avoir de l'électricité consommable. Concernant son alimentation, elle consommera des aliments labellisés bio. Tout cela rentre dans le cadre d'un mode de vie écoresponsable que tout le monde doit adopter.

A l'heure actuelle, les partisans du « mieux vivre » sont encore peu nombreux pour avoir un impact réel sur la majorité. Grâce à leurs actions qui se multiplient dans les quatre coins du globe, il est fort à parier néanmoins que la situation va connaître un changement dans un avenir proche. En Europe, ce mode de consommation plus propre commence à gagner du terrain. En revanche, les pays en voie de développement peinent encore à responsabiliser leur peuple quant à la nécessité de changer d'habitudes de consommation.

Un mode de consommation actuel dangereux

Si on continue dans cette voie, les dangers qui nous guettent depuis quelque temps vont survenir. Pénurie de carburant, contamination d'aliments par des pesticides chimiques, pollution de l'air par les voitures classiques et élévation du taux d'émission de gaz carbonique. Tels sont les constats révélateurs. Il est urgent de changer de mode de vie et d'opter pour des solutions plus propres et durables. Responsabiliser les consommateurs devient urgent car les dangers environnementaux sont bien présents.

L'optimisme est de rigueur au regard des efforts de bon nombre de structures dans les énergies renouvelables. Les solutions propres permettront de sauver la planète et d'éviter les catastrophes causées par le mode de consommation actuel.